ENJEUX EMPLOI

Le 29 mars 2018, plus de 300 personnes se réunissaient autour de la Maire de Paris Anne Hidalgo pour lancer le plan « EnJeux Emplois », qui vise à faire des évènements sportifs internationaux à Paris un levier en faveur de la création d’emplois. Entre 2018 et 2024, la Ville de Paris a et va accueillir de nombreux grands évènements sportifs, de la Coupe du monde de football féminine en 2019 à la Coupe du monde de rugby en 2023 et les Jeux Olympiques et Paralympiques en 2024 (ci dessous la liste des GESI).

 

 

« Si nous nous sommes battus pour avoir les Jeux Olympiques et Paralympiques, c'est pour qu'ils puissent bénéficier aux jeunes de Paris et de la Seine-Saint-Denis, notamment pour qu'ils retrouvent le chemin de l’emploi. »

 Anne Hidalgo, le 29 mars 2018

 

Ces évènements représentent de formidables opportunités économiques pour les pouvoirs publics qui sauront s’en saisir : l’enjeu est de taille, pour de permettre à chacune et à chacun de bénéficier de ces grands rendez-vous mondiaux. La Ville de Paris a donc décidé de s’engager pleinement dans cette aventure collective et joue un rôle moteur dans la définition d’un plan d’action et de mobilisation des acteurs.

 

Signataire de la Charte sociale Paris 2024 et de la Charte de la SOLIDEO (Société de Livraison des Équipements Olympiques), la Ville se donne les moyens pour que les Jeux soient une opportunité à un impact réel pour tou.te.s les Parisien.ne.s, et qu’ils laissent un héritage social et économique fort. Cet objectif de Jeux inclusifs et qui profitent à l’ensemble des Parisien.ne.s, la Maire de Paris l’a rappelé dans sa communication « Paris, métropole attractive et inclusive au service de l’emploi des Parisien.ne.s ».  

 

L’objectif de 10% d’heures travaillées, réservées à des personnes en difficulté d’insertion professionnelle, vise les personnes les plus éloignées de l’emploi (chômage, RSA, handicap), les personnes en alternance et les personnes domiciliées dans les quartiers politiques de la Ville QPV. Les personnes issues de QVA ne sont pas éligibles. Les clauses d’insertion s’impliqueront à tous les marchés liés à la réalisation des ouvrages en préparation des Jeux. L’objectif des clauses sociales d’insertion est de développer des parcours qualifiants vers l’emploi pérenne, avec des engagements formalisés et suivis des maîtres d’ouvrages dans des conventions d’objectifs.

 

Les Jeux Paris 2024 se veulent inclusifs et solidaires. Dans ce but, la Charte sociale Paris 2024 a été signée par le Comité d’Organisation des Jeux Olympiques (COJO), la SOLIDEO, la Ville de Paris et les entreprises mobilisées pour que les Jeux constituent une référence en matière sociale. Cette Charte Paris 2024 vise à laisser un héritage fort, en plaçant l’emploi de qualité au cœur de l’impact socio-économique, en assurant l’exemplarité sociale des Jeux et en favorisant le développement des compétences et la sécurisation des parcours professionnels des salariés. Cette Charte s’appuie sur la Loi du 26 mars 2018 relative à l’organisation des Jeux et sur la Charte en faveur de l’emploi et du développement territorial de la SOLIDEO, qui prévoit que 25% des marchés attribués dans le cadre des JOP iront à des TPE/PME, et que 10% des heures travaillées seront destinées à des publics en insertion. Dans le cadre de cette Charte, les partenaires s’engagent pour limiter l’emploi précaire, lutter contre le travail illégal, les pratiques anticoncurrentielles, les discriminations et pour favoriser les bonnes conditions de travail.

 

Ces actions font parties de la démarche Héritage des Jeux olympique et paralympique. Vous pourrez prochainement découvrir l'ensemble de ce programme.

 

La Ville de Paris a donc mis en œuvre différentes actions destinées aux entreprises et aux demandeurs d’emploi :

 

1- des actions de soutien aux entreprises

La préparation et le déroulement des Jeux Olympiques et Paralympiques mobiliseront 150 000 emplois dans de nombreux secteurs d’activités, dont des secteurs en tension, comme la construction, l’accueil, l’hôtellerie, la restauration, l’événementiel ou encore la sécurité.

 Cela dans un contexte dans lequel en 2019, les employeurs anticipent une forte progression de leurs perspectives d’embauche à hauteur de 142 663 recrutements, soit +18.6% par rapport à 2018. Dans le même temps de plus en plus de projets d’embauche sont jugés difficiles (manque de candidats qualifiés, manque de candidatures).

La Charte en faveur de l’emploi et du développement territorial de la SOLIDEO prévoit que 25% des marchés attribués dans le cadre des JOP iront à des TPE/PME, et que 10% des heures travaillées seront destinées à des publics en insertion

 

La Ville de Paris propose donc aux entreprises :

 

- Un appui aux recrutements

 

  • Des actions spécifiques de recrutement lors des Grands Événements Sportifs
  • Des semaines Enjeux Emplois.
  • Des opérations de recrutements ponctuels.
  • Un partenariat sur le long terme avec les entreprises.

- Un appui dans le cadre des marchés publics et des clauses d’insertion en plaçant la solidarité au cœur des marchés publics

 

Si vous êtes une entreprise et vous voulez nous contacter merci de remplir la fiche contact

 

2 - Des actions d’accompagnements des publics

 

- « Tous enjeux » un programme de formation pour qualifier 1000 parisiens par an aux métiers de l’organisation des grands évènements sportifs internationaux

-  Toutes championnes pour accompagner 1 000 demandeuses.res d’emploi

 

3 - Des actions pour les entreprises de l’ESS

 

- La Plate-forme ESS 2024

 


GESI.jpg
26/08/2019 par BH
Paris

Ces articles peuvent aussi vous intéresser

Créer son entreprise ou son activité
15/10/2019 par DGL
Qu’est-ce qu’une micro entreprise ?
15/10/2019 par DGL